Le blog de l'exposition "Dans la vallée coule une rivière"

Uncategorized

L’histoire de la rivière Gier à Novaciéries : c’est bientôt fini…

ImageL’exposition « Dans la vallée coule une rivière » sera (définitivement ?) démontée le 6 février 2014. Il ne vous reste donc plus que quelques jours pour la (re)découvrir sur le site de Novaciéries (halle n°1) à Saint-Chamond…


« Dans la vallée coule une rivière » fête la science.

Le Gier

Cliché Xavier Pagès

L’exposition sur la rivière Gier est inscrite au programme de la Fête de la Science 2013. L’occasion de la (re)découvrir dans son intégralité à Saint-Chamond, dans un site aux dimensions exceptionnelles : Novaciéries.

Radio Dio profite de l’occasion pour rediffuser l’émission « Des mots des sons sans cible », enregistrée en mai 2011 à l’occasion du lancement de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Vous pouvez l’écouter sur la bande FM en 89.5, ou en streaming sur le site de Radio Dio, jeudi 10 octobre à midi et à 19h00 et vendredi 11 octobre à 8h00.


Une clôture en beauté au long du Gier

Il ne vous reste plus qu’un jour pour profiter de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière » : le 21 septembre, 1er jour de l’automne. Pour clore cette dernière journée en beauté, la Ville de Rive-de-Gier vous convie à la projection du diaporama sonore « Au long du Gier », réalisé par Xavier Pagès et Philippe Barbier. Une belle occasion de descendre virtuellement le Gier, de sa source à la confluence avec le Rhône, en présence du photographe Xavier Pagès, pour finir autour d’un apéritif. Rendez-vous donc vendredi 21 septembre 2012 à 18h30 salle Jean Dasté (Place du Général Valluy) à Rive-de-Gier.

L’exposition sera ensuite démontée définitivement, après un beau succès en 2011 suivi d’une année d’itinérance dans la vallée.


Le Gier, quel patrimoine !

Le Gier à Rive-de-Gier vers 1900.

La rivière Gier était à l’honneur des Journées du Patrimoine 2012.

A Givors d’abord, où la Maison du Fleuve Rhône proposait une promenade commentée au bord du Gier : « Le Gier, entre histoire industrielle et biodiversité ».

A Rive-de-Gier ensuite, où la Ville présente jusqu’au 21 septembre l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes »dans son intégralité. Peut-être la dernière occasion de découvrir ou de redécouvrir cette exposition qui se propose de retracer l’histoire du Gier et, à partir de là, d’ouvrir à une réflexion sur le devenir possible de cette vallée située entre les deux grandes villes de Saint-Étienne et de Lyon. L’exposition se déroule salle Jean Dasté, à deux pas de l’Hôtel de Ville.

L’exposition est présentée pour la première fois dans son intégralité dans un lieu unique, la salle Jean Dasté.


Au coeur de la vallée du Gier

Le Dorlay, un des principaux affluents du Gier, qu'il rejoint à la Grand'Croix

L’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes » continue son périple. Après avoir quitté les rives du Rhône, elle est accueillie désormais et jusqu’au 26 avril 2012 par la Médiathèque de la Grand’Croix. L’occasion rêvée de redécouvrir l’exposition sur le Gier en plein cœur de sa vallée, à mi-chemin entre Saint-Chamond et Rive-de-Gier.


Lyon, Saint-Etienne : deux villes, une métropole ?

Entre Lyon et Saint-Etienne, la vallée du Gier (photographie F. Arnal, 2004)

La Mission de Culture Scientifique Technique et Industrielle de l’Université Jean Monnet et le CCSTI La Rotonde vous invitent à une soirée débat sur le rapprochement entre Saint-Étienne et Lyon :

Lyon, Saint-Étienne : deux villes, une métropole ?

Emmanuel Cellier (Agence d’Urbanisme de Lyon), Philippe Dujardin (Grand Lyon) et Gilles Pinson (Sciences Po Lyon) viendront discuter avec le public, des enjeux historiques, géographiques, économiques et culturels de ce rapprochement le mardi 6 décembre 2011 à partir de 18h à la Maison de l’Université (10 rue Tréfilerie, Saint-Étienne).

Un thème qui avait été abordé en juin dernier dans le cadre de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière ». L’Université Jean Monnet avait organisé un séminaire intitulé : « Une vallée trait d’union au sein d’une grande métropole : la vallée du Gier, enjeux et défis ».

Téléchargez le flyer : Flyer A5 du 6 décembre


Journées du patrimoine 2011

Les journées européennes du patrimoine 2011 vous offrent deux occasions de découvrir le patrimoine lié à la rivière Gier :

– en visitant l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes » à la Maison du Fleuve Rhône. L’occasion de découvrir également le magnifique bâtiment de la Maison du Fleuve Rhône et les nombreuses animations proposées à Givors durant ce week-end des 17 et 18 septembre

Le Gier à découvert à l'emplacement de l'actuel boulevard Delay à Saint-Chamond, en 1941.

– en découvrant le Gier souterrain dans sa traversée de Saint-Chamond, sous le Boulevard Delay. Après le succès des visites organisées au mois de mai dernier, la Ville de Saint-Chamond propose 6 nouvelles visites : le samedi 17 septembre à 9h00, 10h00 et 11h00 et le mercredi 21 septembre à 15h00, 16h00 et 17h00. Le nombre de places étant limité, inscription obligatoire au 04.77.31.04.41.

Par ailleurs, pour celles et ceux qui ne l’ont pas vu, le reportage sur l’exposition « Dans la vallée coule une rivière » diffusé par France 3 en juin dernier est encore visible sur le site de la chaine

 


Itinérance

Comme annoncé à la fin du mois de juin 2011, l’exposition « Dans la vallée coule une rivière » prend la route dès ce mois de septembre. Si vous n’avez pas  pris le temps de la découvrir dans sa forme initiale, voici l’occasion de vous rattraper !

Une partie de l’exposition est visible dès aujourd’hui et jusqu’au 28 octobre à la Maison du Gier, le siège du Syndicat intercommunal du Pays du Gier, à Saint-Chamond (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h).

Et la Maison du Fleuve Rhône, à Givors, accueille l’autre partie de l’exposition, la plus conséquente, ainsi que l’installation « Au long du Gier », du 17 septembre 2011 au 31 mars 2012. Le Gier se jette donc dans le Rhône à Givors, c’est confirmé ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site web de la Maison du Fleuve Rhône

Le Gier à sa confluence avec le Rhône, à Givors. Cliché Jacques Del Pino, Ville de Givors.


Et voilà, c’est fini… ou presque !

L’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes » s’achève ce samedi 2 juillet, après 3 mois marqués par de nombreuses manifestations.

Nous vous proposons un retour sur cette belle aventure à travers photos et vidéos. Un sorte d’album souvenirs ou vous trouverez :

– un sujet réalisé par France 3 Rhône-Alpes sur l’exposition (vidéo médiocre, en attendant de vous proposer mieux) :

– un second sujet sur les visites du Gier souterrain :

 

des photos du spectacle sur le comblement du bassin du canal  présenté lors de l’inauguration de l’exposition à Rive-de-Gier, proposées par le Théâtre Debout

– des photos de la visite du site de la Platière en compagnie du CERPI, du marquage du cours des rivières à Saint-Chamond et à Rive-de-Gier, de la balade contée sur les traces du Gier avec la compagnie du Voyageur Debout

Et puis l’exposition a été conçue dès le départ pour être itinérante. Et elle prend la route dès le mois de septembre, pour être accueillie à la Maison du Fleuve Rhône, à Givors, des Journées Européennes du Patrimoine 2011 au 31 mars 2012 ! Donc pas de panique si vous n’avez pas encore vu l’exposition : vous avez une seconde chance de la découvrir, ainsi que l’installation « Au long du Gier »

En attendant le mois de septembre, ce blog prend quelques vacances. Et si pendant les vôtres vous vous adonnez aux plaisirs de la lecture, nous vous suggérons celle du livre de Norman Maclean, La rivière du sixième jour. Ce roman autobiographique a inspiré le film de Robert Redford, Et au milieu coule une rivière… Des pages magnifiques sur la pêche à la mouche et sur une rivière dans son état originel, certes bien différente du Gier actuel…

Et si vraiment vous êtes devenus accro au Gier, les Archives municipales de Saint-Chamond accueillent durant l’été l’exposition réalisée sur la rivière par les enfants de l’école du Chatelard en 2010. Maquette des barrages, roue hydraulique, dessins, textes sur les inondations sont à découvrir les lundi, mercredi et jeudi de 13h30 à 17h00.

 


Balade contée sur les traces du Gier

Le kiosque du jardin public de Saint-Chamond au début du XX° siècle. Carte postale Médiathèque municipale Louise Labé.

Dans le cadre de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière » et des « Jeudis du kiosque » organisés par la Ville de Saint-Chamond, la compagnie du Voyageur Debout nous invite à une balade contée sur les traces de cette rivière si peu connue des habitants. L’occasion pour ces guides improvisés de revisiter l’histoire locale avec humour…

Rendez-vous jeudi 23 juin à 19h00 devant le kiosque à musique du jardin des plantes de Saint-Chamond, pour une balade contée d’une heure environ qui s’achèvera par une visite de l’exposition à l’Hôtel Dieu.


Givors en fête !

 

La confluence du Gier et du Rhône, en 2006. Photographie Jacques Del Pino / Ville de Givors

Givors en fête au bord du Rhône, c’est une manifestation organisée par la Ville de Givors les 18 et 19 juin dans le parc Normandie-Niemen. Parmi les nombreuses manifestations proposées tout au long du week-end, l’Antenne Fleuve Rhône de l’Office du Tourisme du Grand Lyon a programmé une visite guidée du patrimoine givordin vu par le prisme de la rivière Gier : « Dans Givors coule le Gier ». Le rendez-vous est fixé à 10h30 devant l’Office de Tourisme, au rez-de-chaussée de la Maison du Fleuve Rhône, à quelques pas de la confluence du Gier avec le fleuve…

Visite au tarif unique de 5€, gratuit aux enfants de -4ans et détenteurs de la Lyon City Card. Réservations au 04 72 77 69 69 à l’Office du Tourisme du Grand Lyon et/ou  04 78 07 41 38 à l’Antenne Fleuve Rhône de Givors, ou sur le site de l’Office du Tourisme et des Congrès du Grand Lyon.

Une levée sur le Gier, sur le site de la Platière.

Le Gier se visite aussi ce samedi 18 juin sur la commune de la Grand’Croix, grâce au CERPI qui propose aux curieux de découvrir le Gier et les aménagements qu’il a subi au fil du temps sur le site de la Platière. Départ de la zone industrielle de La Platière, pour atteindre en passant par le parc du même nom, les vestiges du pont de Chavillon. Retour par le même parcours, soit environ 600m. Durée estimée 1h30. Contact : CERPI, 17 rue Langard, 42152 L’Horme. Tel : 04 77 22 90 13 les mardis matin, 04 77 29 03 09 les lundis après-midi. Mail: cerpi.uac.42@club-internet.fr.

 

Enfin, c’est à la découverte des anciens ponts de Rive-de-Gier que vous convie l’Association Ripagérienne de Recherches Historiques le samedi 25 juin à 14h00. Rendez-vous devant l’Hôtel de Ville. Contact : ARRH, 43, rue Grange-Burlat à Rive de Gier, permanence les jeudis de 14 à 16 H. Tel : 04 77 83 53 60. Mail : arrh42@orange.fr

 

 


Quel avenir pour la vallée du Gier ?

Les présidents de la Communauté d'Agglomération des Portes de l'Isère, de Saint-Etienne Métropole et du Grand Lyon lors du séminaire sur la gouvernance métropolitaine organisé à la Cité du Design en 2009. Photographie Christian Bruchet/Ville de Saint-Etienne.

Axe de passage essentiel entre St-Étienne et Lyon, quel peut être l’avenir pour la vallée du Gier ? Subir des trafics toujours plus intenses ou parvenir à en tirer profit ? Devenir une vallée dortoir entre deux pôles urbains ou s’organiser comme un espace où l’on pourrait à la fois travailler et bien vivre ?

L’Université Jean Monnet de Saint-Étienne invite techniciens de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme et chercheurs à en discuter au cours d’une table ronde ouverte au public, dans le cadre de la Fabrique du projet stéphanois, séminaire d’échanges entre chercheurs et acteurs du projet urbain stéphanois.

 

Ce séminaire intitulé « Une vallée trait d’union au sein d’une grande métropole : la vallée du Gier, enjeux et défis » aura lieu jeudi 16 juin de  18h00 à 20h00 à Saint-Chamond, salle Gérard Philippe, à l’Hôtel-Dieu (entrée libre).

La table-ronde réunira :
– Emmanuel Cellier, chargé du développement des partenariats métropolitains, Agence d’Urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise,
– Ghislaine Cortet, chef de projet, Agence d’urbanisme de la Région stéphanoise
(EPURES),
– Anne Dubromel, directrice, Région Urbaine de Lyon,
– Philippe Dujardin, conseilleur scientifique, Direction de la Prospective et du Dialogue Public, Grand Lyon
– Georges Gay, géographe, Professeur à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne

Cette table-ronde s’inscrit dans le programme des manifestations organisées autour de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes ».


Gérer les rivières aujourd’hui

Le territoire de l’agglomération stéphanoise se compose de trois principaux bassins versants : celui du Furan, celui du Gier et celui de l’Ondaine. Chacun fait l’objet d’un contrat de rivière, que Saint-Étienne Métropole anime. Dans le cadre de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière », la cellule rivière Gier de Saint-Etienne Métropole propose de vous faire découvrir les techniques de gestion actuelle des rivières de l’agglomération.

Le Gier à l'entrée de Rive-de-Gier, le long de la promenade François Mazoyer. Cliché Saint-Etienne Métropole

Les agents de la cellule rivière Gier vous donnent rendez-vous mercredi 15 juin à 10h00 sur la commune de Saint-Chamond pour la visite d’un petit aménagement piscicole sur le Gier, rue Louis Châtain face au chenil, et la visite d’un aménagement de protection de berge, au lieu dit « Arcelet » (rendez-vous à 11h00).
La journée se poursuivra à 14h30 sur la commune de Rive-de-Gier, avec l’explication des interventions possibles sur un tronçon donné, en amont de Rive-de-Gier (rendez-vous sur la promenade Francois Mazoyer).

 
Contact : cellule rivière Gier de Saint Etienne Métropole, Fabienne Dallard (chargée de mission rivière) ou Julien Grimal (technicien de rivière). Tél : 04 77 31 09 30. Mails : j.grimal[at]agglo-st-etienne.fr, f.dallard[at]agglo-st-etienne.fr


Le Gier à la une !

A la découverte du Gier souterrain, dans les entrailles de Saint-Chamond...

Succès indéniable des visites du Gier souterrain sous le boulevard Delay à Saint-Chamond, que plus de 200 personnes ont pu découvrir la semaine dernière. Le site Forez-Info s’en est fait l’écho, et France 3 Rhône-Alpes a réalisé un reportage à ce sujet, diffusé le 18 mai dans l’édition locale de Saint-Étienne et visible encore pendant encore quelques jours sur le site de France 3.

Par ailleurs, l’émission de Radio Dio « Des mots des sons sans cible » consacrée à l’exposition « Dans la vallée coule une rivière » est à écouter ici, en deux parties d’une demi-heure chacune :

– partie 1 :

– partie 2 :

Des pêcheurs sur les berges du Gier, à deux pas du centre ville de Rive-de-Gier...

En parallèle, les manifestations autour de la rivière continuent. Et comme dans le Gier, comme dans toute rivière qui se respecte, il y a des poissons, on peut y pêcher ! Dans le cadre de la journée nationale de la pêche 2011, l’association des pêcheurs à la ligne de Rive-de-Gier, en lien avec les pêcheurs à la mouche, propose des animations autour de la pêche à la mouche. C’est le dimanche 5 juin toute la journée, sur le parcours « no kill » de Rive-de-Gier, avenue du Général de Gaulle. Une occasion concrète de se réapproprier la rivière…

Sans oublier que l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes » se poursuit jusqu’au 2 juillet à la maison des Hommes de Pierre à Rive-de-Gier et à l’ancien Hôtel Dieu de Saint-Chamond. Si ce n’est pas déjà fait, il ne vous reste plus qu’un mois pour la découvrir !

 


Une rivière à visiter, à explorer, à écouter…

Cette semaine s’annonce riche en évènements autour de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière ».

Avec pour commencer ce lundi 16 mai de 12h00 à 13h00 sur Radio Dio l’émission « Des mots des sons sans cible » consacrée à l’exposition sur la rivière Gier. Émission rediffusée lundi soir à 17h00 et samedi à midi. C’est à écouter sur le 89.5 de la bande FM ou sur le site web de Radio Dio.

Des visites ensuite, avec le Centre d’Études et de Recherches sur le Patrimoine Industriel (CERPI) de la Vallée du Gier et l’Association Ripagérienne de Recherches Historiques (ARRH).

Observation d'un bief sur le site de la Platière, lors de la visite organisée par le CERPI le 16 avril 2011.

Le CERPI propose à nouveau de vous faire découvrir le site de la Platière à La Grand’Croix, pour une visite d’1h30 sur les traces de la rivière exploitée et du canal de Givors. La première visite, au mois d’avril, avait été passionnante… Rendez-vous le mercredi 18 mai à 14h30 zone industrielle de la Platière. Contact : CERPI, 17 rue Langard, 42152 L’Horme. Tel : 04 77 22 90 13 les mardis matin, 04 77 29 03 09 les lundis après-midi. Mail: cerpi.uac.42@club-internet.fr.

L’ARRH vous convie également à nouveau à un parcours de découverte des ponts de Rive-de-Gier et de leur histoire, ce samedi 21 mai à 14h00. Rendez-vous devant l’Hôtel de Ville. Contact : ARRH, 43, rue Grange-Burlat à Rive de Gier, permanence les jeudis de 14 à 16 H. Tel : 04 77 83 53 60. Mail : arrh42@orange.fr.

Et pour celles et ceux qui se sentent une âme d’explorateur, il reste quelques places pour partir à la découverte du Gier souterrain, à Saint-Chamond, sous le boulevard Delay, ce vendredi 20 mai. Les inscriptions se font au 04.77.31.04.41. Dépêchez-vous, il n’y en aura pas pour tout le monde !

Dernière minute : les visites du Gier souterrain sont désormais complètes !


Un Gier secret et mystérieux

Dans le cadre de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes » , la Ville de Saint-Chamond propose des visites guidées de la rivière Gier sous le boulevard Delay.

Le chantier ce couverture du Gier à la confluence avec le Janon, à la fin du XIX° siècle. Cliché François Gonon. Source : Amis du Vieux Saint-Chamond.

Le Gier est couvert dans la plus grande partie de la traversée de Saint-Chamond, à tel point que beaucoup de saint-chamonais ne savent pas vraiment où passe la rivière. C’est ce Gier secret et mystérieux qu’il est proposé au public de découvrir, au cours d’une visite d’une heure en compagnie d’un guide-conférencier. Le parcours de 1,2 km sous le boulevard Delay sera ouvert pour la première fois et de manière exceptionnelle les 18, 20 et 21 mai. Au cours de la visite guidée, le public découvrira l’ouvrage de couverture en béton armé bâtit dans l’entre-deux-guerres, les anciens ponts, ainsi que l’histoire de la couverture de la rivière, depuis ses débuts à la fin du XIXème siècle sur le site des Aciéries, jusqu’aux années 1950 pour le passage de la voie rapide dans Saint-Chamond.

Le nombre de places étant limité, l’inscription est obligatoire auprès de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Saint-Chamond, au 04.77.31.04.41. Sur les 12 visites programmées, trois sont déjà complètes !

Les dates et heures des visites : mercredi 18 mai à 14h00, 15h15 et 16h30, vendredi 20 mai à 9h00, 10h00, 11h00, 14h00, 15h00 et 16h00, samedi 21 mai à 14h00, 15h15 et 16h30.

Dernière minute : les visites du Gier souterrain sont désormais complètes !


A la confluence du Gier et du Rhône…

Samedi 14 mai, c’est à la confluence du Gier et du Rhône que nous vous donnons rendez-vous pour découvrir l’histoire de Givors, une histoire intimement liée au fleuve Rhône, à la rivière Gier et au Canal.

A la confluence du Gier et du Rhône à Givors, lors de la manifestation "Rhône fleuve à suivre" organisée en 2006 par la FRAPNA et la Maison du Fleuve Rhône. Photographie FRAPNA Rhône-Alpes

La journée débutera à 10h30 par une visite guidée proposée pour la première fois par l’Antenne Fleuve Rhône de l’Office de Tourisme du Grand Lyon : « Dans Givors coule le Gier ». Située au confluent du Rhône et du Gier, la ville de Givors bénéficie d’un emplacement exceptionnel qui a marqué son évolution. De la batellerie au développement de l’industrie jusqu’à la construction du canal de Givors, revivez l’histoire d’une ville intimement liée au fleuve et à ses affluents. Visites au tarif unique de 5€, gratuit aux enfants de -4ans et détenteurs de la Lyon City Card. Réservations au 04 72 77 69 69 à l’Office du Tourisme du Grand Lyon et/ou  04 78 07 41 38 à l’Antenne Fleuve Rhône de Givors, ou sur le site de l’Office du Tourisme et des Congrès du Grand Lyon. Rendez-vous à l’Antenne Fleuve Rhône (OT Givors), pour une visite d’environ 2h.

Les laveuses de la gare d'eau à Givors

Pour poursuivre cette découverte du patrimoine givordin, les Archives municipales de Givors proposent un Café-Souvenirs Mémoire du Canal, qui célèbrera la vie « à Canal » depuis le début du XIXème siècle. Entre autres associé à la vie industrielle, festive et nautique de Givors, le Canal, au fil des décennies, a impulsé une forte identité au quartier dans lequel il était autrefois situé.  Les photos présentées à l’intérieur des cahiers-souvenirs traiteront  de la vie quotidienne à Givors Canal. Le Café-Souvenirs vous accueillera à partir de 12h30 et jusqu’à 17h30 dans un carré de verdure situé à l’intérieur de la piscine municipale. Un petit café vous sera proposé pour accompagner votre pique-nique tiré du sac ! Lieu : piscine municipale, rue Honoré Pététin, Givors. Pour avoir plus de renseignements : Archives municipales de Givors, 04.72.49.18.18.


Témoignages

Si l’histoire de la rivière Gier a laissé de nombreuses traces dans les archives, elle a également marqué de son empreinte les mémoires des habitants de la vallée. Au delà du discours scientifique, « Dans la vallée coule une rivière » ouvre une fenêtre sur ces mémoires, en présentant des témoignages de riverains de la rivière.

A Saint-Chamond, vous pouvez découvrir les souvenirs laissés par les teintureries et leurs rejets colorés dans la rivière, ainsi que les souvenirs d’un ancien ouvrier de la tannerie Pinay-Fouletier, grâce à un extrait du documentaire de Philippe Crozier, « Le charbon, l’eau et l’acier », premier volet d’une série intitulée « Saint-Chamond histoire de coeur ».

A Rive-de-Gier, ce sont les anciens de la Maison de Retraite « L’accueil » qui ont confié à la caméra de Violaine Grange, animatrice à la maison de retraite, leurs souvenirs des joutes sur le bassin du canal à Rive-de-Gier. Vous pouvez également découvrir le témoignage écrit de Mme Chatagnon, qui relate combien au début des années 1960 la ville était infestée de rats, notamment à proximité du Gier. Un panneau-vitrine qui réserve une petite surprise…

Sans oublier « Au long du Gier », l’installation photographique et sonore du collectif Exo-K, qui donne une large place aux témoignages d’habitants ou de personnes qui travaillent dans la vallée. L’installation est à découvrir jusqu’au 2 juillet dans la chapelle de l’Hôtel Dieu à Saint-Chamond, et dans une version « légère » à la Maison des Hommes de Pierre de Rive-de-Gier.

Xavier Pagès et Philippe Barbier expliquent leur démarche dans l’interview qu’ils ont accordé à Radio Dio dans le cadre de l’émission « A l’assaut ! ». Une émission rediffusée dans son intégralité vendredi 6 mai à 12h00 et à 17h00 sur le 89.5 de la bande FM.

Le Gier vu du barrage de Soulages. Cliché Xavier Pagès


Pour les enfants aussi

« Dans la vallée coule une rivière » s’adresse aussi aux enfants. Par le biais de l’école d’abord : plusieurs types d’animations sont proposées, dont des visites de l’exposition à Rive-de-Gier et à Saint-Chamond.

Des enfants dans la cour de l'Hôtel Dieu lors d'une visite scolaire. Cliché Xavier Pagès

En dehors du cadre scolaire, un certain nombre de manifestations sont accessibles aux familles. Parmi elles, les « contes au bord du Gier », proposés tous les mercredis par la librairie « Tâche d’encre » de Rive-de-Gier. Les libraires donnent rendez-vous  aux enfants chaque mercredi de 16h00 à 17h30 dans le patio de la Maison des Hommes de Pierre pour leur faire découvrir des contes (accès libre), à partir du mercredi 11 mai et jusqu’au 29 juin.

Et si vous visitez l’exposition en famille, un livret pédagogique est disponible gratuitement pour rendre la visite plus ludique pour les enfants. Demandez le à l’accueil de la Direction des Affaires Culturelles de Saint-Chamond, dans la cour de l’Hôtel Dieu, et prochainement à la Maison des Hommes de Pierre à Rive-de-Gier…


« Au long du Gier » à voir et à écouter…

L'installation "Au long du Gier" dans la chapelle de l'Hôtel-Dieu. Cliché Xavier Pagès

Le 1er avril, Radio Dio donnait la parole à l’association Exo-K au sujet de leur installation photographique et sonore « Au long du Gier », dans le cadre de l’excellente émission hebdomadaire « A l’assaut ! ». Vous pouvez désormais écouter l’interview de Philippe Barbier et Xavier Pagès à volonté : il suffit de cliquer sur le bouton « play » ci-dessous…

« Au long du Gier » est toujours à découvrir jusqu’au 2 juillet, à Rive-de-Gier dans le cadre prestigieux de la Maison des Hommes de Pierre, et à Saint-Chamond dans la chapelle de l’Hôtel-Dieu.

Et si vous êtes vraiment trop loin du Gier et de sa vallée, l’installation photographique et sonore se visite désormais virtuellement !


Poisson[s] d’avril

De curieux poissons ont fait leur apparition sur certains trottoirs de Saint-Chamond et de Rive-de-Gier. Des petits, des gros… Mais que font-ils là ? C’est en les suivant que l’on trouve la réponse : dans la vallée coule une rivière ! C’est qu’on l’avait presque oubliée, cette rivière Gier qui traverse nos villes sous le bitume…

 

Suivez donc les poissons pour (re)découvrir le tracé du Gier dans Saint-Chamond et dans Rive-de-Gier.

C'est au Creux que le jeu de piste débute...

A Saint-Chamond, le jeu de piste débute au Creux, non loin de la place Louis Comte. Le Gier disparait sous le bitume juste après le site Gillet, l’ancienne teinturerie et son magnifique bâtiment en brique qui abrite aujourd’hui notamment le CERPI. Suivez ensuite les poissons… et la rivière quand elle pointe le bout de son nez entre deux parties couvertes. Attention, il y a un piège : le tracé du Janon, lui aussi couvert depuis la caserne des pompiers (boulevard Waldeck-Rousseau) jusqu’à sa confluence avec le Gier, a bénéficié du même traitement : des petits poissons et des gros aussi !

A Rive-de-Gier, le jeu de piste débute au rond point situé après la gare, quand le Gier est happé par la couverture juste après la belle promenade de l’Avenue Charles de Gaulle. Là aussi, vous n’avez plus qu’à suivre les poissons !


A la découverte du patrimoine de la rivière Gier

Le Pont Wilson sur le canal à Rive-de-Gier (Archives municipales de Rive-de-Gier).

Cette semaine, deux associations patrimoniales de la vallée vous proposent de partir à la découverte du passé de la rivière Gier :

  • Jeudi 14 avril à 14h00, venez découvrir l’histoire des ponts de Rive-de-Gier, lors d’une promenade le long du Gier et du Canal proposée par l’Association Ripagérienne de Recherches Historiques. Rendez-vous devant l’Hôtel de Ville. Contact : ARRH, 43, rue Grange-Burlat à Rive de Gier, permanence les jeudis de 14 à 16 H. Tel : 04 77 83 53 60. Mail : arrh42@orange.fr
  • Samedi 16 avril à 10h00, le CERPI (Centre d’Études et de Recherches sur le Patrimoine Industriel de la vallée du Gier) vous propose un circuit pédestre de découverte de la rivière Gier et de ses aménagements (prises d’eau, bief, détournement, canalisation) sur la commune de la Grand’Croix. Départ de la zone industrielle de La Platière, pour atteindre en passant par le parc du même nom, les vestiges du pont de Chavillon. Retour par le même parcours, soit environ 600m. Durée estimée 1h30. Contact : CERPI, 17 rue Langard, 42152 L’Horme. Tel : 04 77 22 90 13 les mardis matin, 04 77 29 03 09 les lundis après-midi. Mail: cerpi.uac.42@club-internet.fr.

Les membres du CERPI connaissent bien le site de la Platière, puisqu’ils l’ont fait découvrir au public de la Semaine du Développement Durable lors d’une balade en vélo organisée avec la LPO et l’association Saint-Chamond Vélopôle, sur le site de laquelle on trouve de belles photos de cette matinée du 3 avril…

Si par malchance vous ne pouviez assister à ces visites, pas de panique : l’ARRH vous offre également la possibilité de découvrir les ponts de Rive-de-Gier samedi 21 mai  et samedi 25 juin à 14h00, et le CERPI fait la même chose pour le site de la Platière le mercredi 18 mai à 14h30 et le samedi 18 juin à 10h30 !


Visite virtuelle de la Maison des Hommes de Pierre

En plein montage de l'exposition.

Pour vous donner envie d’aller découvrir l’exposition « Dans la vallée coule une rivière » dans son écrin de la Maison des Hommes de Pierre à Rive-de-Gier, le photographe Xavier Pagès a réalisé une visite virtuelle : cliquez ici pour la découvrir !


D’une inauguration à l’autre

Les comédiens du Théâtre debout à l'oeuvre dans la cour de l'Hôtel Dieu

La première inauguration de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière » a eu lieu samedi 2 avril sous un soleil printanier. Une centaine de personnes ont pu apprécier la performance du collectif à spectacles le Théâtre Debout, dans une reconstitution burlesque de la journée du 12 décembre 1957 où fut décidé le comblement du bassin du Canal à Rive-de-Gier.

Par une matinée ensoleillée...

Après les traditionnels discours officiels, chacun a pu découvrir l’exposition à sa guise. La scénographie imaginée et réalisée par Xavier Zwiller, qui s’intègre parfaitement au site de l’Hôtel Dieu, a rencontré un grand succès, tout comme l’installation photographique et sonore de Xavier Pagès et Philippe Barbier, « Au long du Gier ».

Après cette belle matinée, rendez-vous le vendredi 8 avril à 18h00 à la Maison des Hommes de Pierre de Rive-de-Gier (28, rue Claude Drivon) pour l’inauguration de l’autre partie de l’exposition. Une partie ripagérienne qui réserve quelques surprises…

La façade de la Maison des Hommes de Pierre, ornée de deux imposantes statues : le forgeron et la métallurgie

Ce sera aussi l’occasion de découvrir la Maison des Hommes de Pierre, hôtel particulier de Charles (1836-1912) et Etienne Marrel (1834-1920), célèbres (et riches !) industriels ripagériens, construit à la fin du XIX° siècle (1880-1883). Cette habitation de prestige, qui se composait d’appartements privés, de salons de réceptions, d’une cour intérieure et de communs avec écuries, a traversé les ans sans gros bouleversements. Un magnifique écrin pour l’exposition « Dans la vallée coule une rivière »…