Le blog de l'exposition "Dans la vallée coule une rivière"

Articles tagués “rivière

« Dans la vallée coule une rivière » joue les prolongations à Novaciéries

L'exposition dans la Halle 01 de Novaciéries

L’exposition dans la Halle 01 de Novaciéries

L’exposition sur la rivière Gier, « Dans la vallée coule une rivière : le Gier, de l’eau et des hommes », est désormais présentée dans son intégralité à Novaciéries. Elle a été installée à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2013 dans la Halle 01, qui accueille la Maison du Projet et une antenne de l’Office de Tourisme de Saint-Etienne Métropole. Elle devrait y rester au moins jusqu’à la fin de l’année 2013.

Présenter cette exposition à Novaciéries est tout un symbole : dans ce lieu qui veut réconcilier le passé et l’avenir de la vallée du Gier, valoriser un patrimoine industriel exceptionnel et en faire un moteur pour l’agglomération stéphanoise, « Dans la vallée coule une rivière » se propose de retracer l’histoire du Gier et, à partir de là, d’ouvrir à une réflexion sur le devenir possible de cette vallée située entre les deux grandes villes de Saint-Étienne et de Lyon…

Horaires d’ouverture de la Halle 01 à Novaciéries (sous réserve) : lundi 9h00-12h00, 13h30-17h30, mardi au vendredi 9h00-12h00, 14h00-16h30. Pour plus d’informations : 04 77 22 45 39

Gier_Novacieries_blog_01


Au coeur de la vallée du Gier

Le Dorlay, un des principaux affluents du Gier, qu'il rejoint à la Grand'Croix

L’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes » continue son périple. Après avoir quitté les rives du Rhône, elle est accueillie désormais et jusqu’au 26 avril 2012 par la Médiathèque de la Grand’Croix. L’occasion rêvée de redécouvrir l’exposition sur le Gier en plein cœur de sa vallée, à mi-chemin entre Saint-Chamond et Rive-de-Gier.


Gérer les rivières aujourd’hui

Le territoire de l’agglomération stéphanoise se compose de trois principaux bassins versants : celui du Furan, celui du Gier et celui de l’Ondaine. Chacun fait l’objet d’un contrat de rivière, que Saint-Étienne Métropole anime. Dans le cadre de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière », la cellule rivière Gier de Saint-Etienne Métropole propose de vous faire découvrir les techniques de gestion actuelle des rivières de l’agglomération.

Le Gier à l'entrée de Rive-de-Gier, le long de la promenade François Mazoyer. Cliché Saint-Etienne Métropole

Les agents de la cellule rivière Gier vous donnent rendez-vous mercredi 15 juin à 10h00 sur la commune de Saint-Chamond pour la visite d’un petit aménagement piscicole sur le Gier, rue Louis Châtain face au chenil, et la visite d’un aménagement de protection de berge, au lieu dit « Arcelet » (rendez-vous à 11h00).
La journée se poursuivra à 14h30 sur la commune de Rive-de-Gier, avec l’explication des interventions possibles sur un tronçon donné, en amont de Rive-de-Gier (rendez-vous sur la promenade Francois Mazoyer).

 
Contact : cellule rivière Gier de Saint Etienne Métropole, Fabienne Dallard (chargée de mission rivière) ou Julien Grimal (technicien de rivière). Tél : 04 77 31 09 30. Mails : j.grimal[at]agglo-st-etienne.fr, f.dallard[at]agglo-st-etienne.fr


Le Gier à la une !

A la découverte du Gier souterrain, dans les entrailles de Saint-Chamond...

Succès indéniable des visites du Gier souterrain sous le boulevard Delay à Saint-Chamond, que plus de 200 personnes ont pu découvrir la semaine dernière. Le site Forez-Info s’en est fait l’écho, et France 3 Rhône-Alpes a réalisé un reportage à ce sujet, diffusé le 18 mai dans l’édition locale de Saint-Étienne et visible encore pendant encore quelques jours sur le site de France 3.

Par ailleurs, l’émission de Radio Dio « Des mots des sons sans cible » consacrée à l’exposition « Dans la vallée coule une rivière » est à écouter ici, en deux parties d’une demi-heure chacune :

– partie 1 :

– partie 2 :

Des pêcheurs sur les berges du Gier, à deux pas du centre ville de Rive-de-Gier...

En parallèle, les manifestations autour de la rivière continuent. Et comme dans le Gier, comme dans toute rivière qui se respecte, il y a des poissons, on peut y pêcher ! Dans le cadre de la journée nationale de la pêche 2011, l’association des pêcheurs à la ligne de Rive-de-Gier, en lien avec les pêcheurs à la mouche, propose des animations autour de la pêche à la mouche. C’est le dimanche 5 juin toute la journée, sur le parcours « no kill » de Rive-de-Gier, avenue du Général de Gaulle. Une occasion concrète de se réapproprier la rivière…

Sans oublier que l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes » se poursuit jusqu’au 2 juillet à la maison des Hommes de Pierre à Rive-de-Gier et à l’ancien Hôtel Dieu de Saint-Chamond. Si ce n’est pas déjà fait, il ne vous reste plus qu’un mois pour la découvrir !

 


Un Gier secret et mystérieux

Dans le cadre de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes » , la Ville de Saint-Chamond propose des visites guidées de la rivière Gier sous le boulevard Delay.

Le chantier ce couverture du Gier à la confluence avec le Janon, à la fin du XIX° siècle. Cliché François Gonon. Source : Amis du Vieux Saint-Chamond.

Le Gier est couvert dans la plus grande partie de la traversée de Saint-Chamond, à tel point que beaucoup de saint-chamonais ne savent pas vraiment où passe la rivière. C’est ce Gier secret et mystérieux qu’il est proposé au public de découvrir, au cours d’une visite d’une heure en compagnie d’un guide-conférencier. Le parcours de 1,2 km sous le boulevard Delay sera ouvert pour la première fois et de manière exceptionnelle les 18, 20 et 21 mai. Au cours de la visite guidée, le public découvrira l’ouvrage de couverture en béton armé bâtit dans l’entre-deux-guerres, les anciens ponts, ainsi que l’histoire de la couverture de la rivière, depuis ses débuts à la fin du XIXème siècle sur le site des Aciéries, jusqu’aux années 1950 pour le passage de la voie rapide dans Saint-Chamond.

Le nombre de places étant limité, l’inscription est obligatoire auprès de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Saint-Chamond, au 04.77.31.04.41. Sur les 12 visites programmées, trois sont déjà complètes !

Les dates et heures des visites : mercredi 18 mai à 14h00, 15h15 et 16h30, vendredi 20 mai à 9h00, 10h00, 11h00, 14h00, 15h00 et 16h00, samedi 21 mai à 14h00, 15h15 et 16h30.

Dernière minute : les visites du Gier souterrain sont désormais complètes !


Témoignages

Si l’histoire de la rivière Gier a laissé de nombreuses traces dans les archives, elle a également marqué de son empreinte les mémoires des habitants de la vallée. Au delà du discours scientifique, « Dans la vallée coule une rivière » ouvre une fenêtre sur ces mémoires, en présentant des témoignages de riverains de la rivière.

A Saint-Chamond, vous pouvez découvrir les souvenirs laissés par les teintureries et leurs rejets colorés dans la rivière, ainsi que les souvenirs d’un ancien ouvrier de la tannerie Pinay-Fouletier, grâce à un extrait du documentaire de Philippe Crozier, « Le charbon, l’eau et l’acier », premier volet d’une série intitulée « Saint-Chamond histoire de coeur ».

A Rive-de-Gier, ce sont les anciens de la Maison de Retraite « L’accueil » qui ont confié à la caméra de Violaine Grange, animatrice à la maison de retraite, leurs souvenirs des joutes sur le bassin du canal à Rive-de-Gier. Vous pouvez également découvrir le témoignage écrit de Mme Chatagnon, qui relate combien au début des années 1960 la ville était infestée de rats, notamment à proximité du Gier. Un panneau-vitrine qui réserve une petite surprise…

Sans oublier « Au long du Gier », l’installation photographique et sonore du collectif Exo-K, qui donne une large place aux témoignages d’habitants ou de personnes qui travaillent dans la vallée. L’installation est à découvrir jusqu’au 2 juillet dans la chapelle de l’Hôtel Dieu à Saint-Chamond, et dans une version « légère » à la Maison des Hommes de Pierre de Rive-de-Gier.

Xavier Pagès et Philippe Barbier expliquent leur démarche dans l’interview qu’ils ont accordé à Radio Dio dans le cadre de l’émission « A l’assaut ! ». Une émission rediffusée dans son intégralité vendredi 6 mai à 12h00 et à 17h00 sur le 89.5 de la bande FM.

Le Gier vu du barrage de Soulages. Cliché Xavier Pagès


« Au long du Gier » à voir et à écouter…

L'installation "Au long du Gier" dans la chapelle de l'Hôtel-Dieu. Cliché Xavier Pagès

Le 1er avril, Radio Dio donnait la parole à l’association Exo-K au sujet de leur installation photographique et sonore « Au long du Gier », dans le cadre de l’excellente émission hebdomadaire « A l’assaut ! ». Vous pouvez désormais écouter l’interview de Philippe Barbier et Xavier Pagès à volonté : il suffit de cliquer sur le bouton « play » ci-dessous…

« Au long du Gier » est toujours à découvrir jusqu’au 2 juillet, à Rive-de-Gier dans le cadre prestigieux de la Maison des Hommes de Pierre, et à Saint-Chamond dans la chapelle de l’Hôtel-Dieu.

Et si vous êtes vraiment trop loin du Gier et de sa vallée, l’installation photographique et sonore se visite désormais virtuellement !


Poisson[s] d’avril

De curieux poissons ont fait leur apparition sur certains trottoirs de Saint-Chamond et de Rive-de-Gier. Des petits, des gros… Mais que font-ils là ? C’est en les suivant que l’on trouve la réponse : dans la vallée coule une rivière ! C’est qu’on l’avait presque oubliée, cette rivière Gier qui traverse nos villes sous le bitume…

 

Suivez donc les poissons pour (re)découvrir le tracé du Gier dans Saint-Chamond et dans Rive-de-Gier.

C'est au Creux que le jeu de piste débute...

A Saint-Chamond, le jeu de piste débute au Creux, non loin de la place Louis Comte. Le Gier disparait sous le bitume juste après le site Gillet, l’ancienne teinturerie et son magnifique bâtiment en brique qui abrite aujourd’hui notamment le CERPI. Suivez ensuite les poissons… et la rivière quand elle pointe le bout de son nez entre deux parties couvertes. Attention, il y a un piège : le tracé du Janon, lui aussi couvert depuis la caserne des pompiers (boulevard Waldeck-Rousseau) jusqu’à sa confluence avec le Gier, a bénéficié du même traitement : des petits poissons et des gros aussi !

A Rive-de-Gier, le jeu de piste débute au rond point situé après la gare, quand le Gier est happé par la couverture juste après la belle promenade de l’Avenue Charles de Gaulle. Là aussi, vous n’avez plus qu’à suivre les poissons !


« Au long du Gier » sur les ondes en avant-première

Radio Dio, la radio associative alternative stéphanoise, s’associe à l’exposition « Dans la vallée coule une rivière ».
Ce vendredi, c’est l’association Exo-K qui s’invite sur l’antenne de Radio Dio et occupera une large place dans le programme, dans le cadre de l’émission hebdomadaire A l’Assaut !, qui donne carte blanche à une association locale.
Xavier Pagès & Philippe Barbier s’empareront des micros pour nous faire « écouter-voir » leur proposition en exposition : Au long du Gier !
Rendez-vous sur les ondes (89.5) ou sur la toile pour une écoute en direct ce vendredi 1er avril entre 12 & 13h – Rediffusion entre 17 & 18h.
A bon entendeur !


Préparatifs couramiauds

A 15 jours de l’inauguration de l’exposition à Saint-Chamond, les préparatifs ont débuté dans la cour de l’Hôtel Dieu, où les services techniques de la Ville mettent en œuvre leur savoir-faire au service de la scénographie.

Une équipe du service des espaces verts reconstitue une rivière miniature, qui actionnera une roue hydraulique. Les terrassements ont commencé, en attendant de planter la ripisylve.

Une autre équipe, de la régie voirie cette fois-ci, reconstitue quand à elle un chantier de couverture du Gier, grâce à un gabarit en bois prêté par le service espaces verts… de la Ville de Saint-Étienne !


Au long du Gier. Une installation photographique et sonore.

Xavier Pagès et Philippe Barbier, deux artistes qui ont déjà réalisé l’exposition « Objets Migrateurs », ont photographié et enregistré le Gier de sa source à sa confluence avec le Rhône.

Les hommes sont liés à leur territoire et l’histoire s’inscrit dans celui-ci. Le paysage devient un livre ouvert où l’on retrouve autant de témoignages du passé que du présent. « Au long du Gier » est un travelling sur la rivière, pointant l’histoire de la vallée, de ses habitants et de leur travail.

 

Le Gier

Cliché Xavier Pagès

L’installation photographique et sonore est visible du 2 avril au 2 juillet 2011 dans la chapelle de l’Hôtel-Dieu à Saint-Chamond, à proximité immédiate et aux mêmes heures d’ouverture que l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes ». Le diaporama sonore est également visible à la Maison des Hommes de Pierre à Rive-de-Gier.

Des visites scolaires en présence des artistes sont possibles. Après le visionnage du diaporama (30mm), nous vous proposons un dialogue avec Xavier Pagès, photographe et Philippe Barbier, créateur sonore, explication de leur démarche et réponses aux questions des participants.

Contact : exo-k@no-log.org


« Dans la vallée coule une rivière »

Le Gier qui coule dans la vallée à laquelle il a donné son nom est une rivière très peu connue des habitants d’aujourd’hui.
Il a fallu qu’elle manifeste bruyamment son existence avec les crues de 2003 et 2008 pour se rappeler à leur souvenir.

A partir de documents d’archives inédits, l’exposition « Dans la vallée coule une rivière. Le Gier, de l’eau et des hommes » souhaite mieux faire connaître l’histoire de la rivière Gier et, à partir de là, ouvrir à une réflexion sur le devenir possible de cette vallée située entre les deux grandes villes de Saint-Etienne et de Lyon.

Cette exposition est organisée par les Archives municipales de Rive-de-Gier et les Archives municipales de Saint-Chamond. Présentée du 2 avril au 2 juillet 2011 à Rive-de-Gier et à Saint-Chamond, elle se veut un évènement fédérateur. C’est ainsi qu’un certain  nombre d’acteurs culturels de la vallée du Gier  proposent durant trois mois des activités autour de la rivière.

Téléchargez la plaquette de l’exposition « Dans la vallée coule une rivière » pour découvrir une présentation détaillée de l’exposition, le programme des manifestations et toutes les informations pratiques pour se rendre à Saint-Chamond et à Rive-de-Gier.